Il y a ceux qui font un stage au supermarché du coin, qui passent leurs journées à ranger les conserves d’épinards et puis il y a Tom Wagg, jeune Anglais passionné d’Astronomie qui a décidé d’aller faire un stage d’étude à l’Université de Keele. Lors de sa troisième journée de stage, alors qu’on pourrait penser qu’il aurait pu rester sur son ordinateur à peaufiner ses connaissances et recherches sur les étoiles de notre univers, le jeune homme décide plutôt d’analyser les données de millions d’étoiles recueilli par un groupe de recherche de planètes pouvant exister hors de notre système solaire. Au bout de quelques minutes, Tom se rend compte que la luminosité d’une des étoiles diminue. Il se rappelle que c’est un signe avant coureur qu’une planète peut être passée devant cette étoile.

giphy

Deux ans après sa découverte, l’Université vient d’officialiser la découverte : il y a bien une nouvelle planète, située à 1 000 années lumière de la Terre et sobrement baptisée WASP-142b pour le moment. Sa taille est similaire à celle de Jupiter (planète la plus grosse du système solaire) mais sa rapidité est exceptionnelle puisqu’elle tourne autour de son étoile en seulement deux jours.

« C’était juste mon troisième jour lorsque j’ai repéré cette planète potentielle mais, avant cela, j’avais déjà examiné 1.000 ensembles de données », a expliqué Tom Wagg, qui a aujourd’hui 17 ans. « Ça a l’air ennuyeux, mais quand on réalise ce qu’on est en train de faire, c’est vraiment super. » Bravo à lui et on a peu de doutes quant à son avenir professionnel !

14085298

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction