Aller au restaurant, s’extasier devant son plat, sortir son téléphone, prendre en photo sa choucroute garnie et mettre son oeuvre sur Instagram, Twitter et Facebook avec le Hashtag #FoodPorn, vous pensiez pouvoir le faire partout ? Perdu ! En Allemagne, cette pratique est interdite et toutes personnes prises sur le fait par un restaurateur pourra écoper d’une amende très salé (humour, toujours). En effet, selon la loi allemande, prendre en photo son plat dans un restaurant gastronomique s’apparente à une violation du droit d’auteur du même type qu’une peinture ou une sculpture dans un musée par exemple.

foodporn-584

L’avocate Anne-Kathrin Renz explique « Qu’un plat minutieusement agencé dans un restaurant peut être considéré comme un travail protégé par le droit d’auteur . Dans cette situation, le créateur de l’œuvre a le droit de décider où et dans quelle mesure le travail peut être reproduit ». En clair, le responsable du restaurant et/ou le chef cuisinier peuvent vous coller un procès si vous prenez en photo un plat dont la création et la disposition leur appartient. Cette loi ne marche néanmoins pas dans les fast-food puisqu’il faut qu’il y ait « un minimum de degré de conception pour obtenir le statut d’oeuvre ».

Cependant, cette décision d’interdire le FoodPorn au pays d’Angela Merkel existe depuis 2013 mais personne n’a été condamnée depuis. Cependant, la médiatisation récente de ce fait pourrait réveiller l’intérêt des restaurateurs qui pourraient le prendre en compte lors des prochains repas.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction