On a beau trouver des qualités à nos animaux, il ne faut pas oublier qu’ils sont tout de même souvent étranges. Certains de leurs comportements vous interrogent sur ce qu’ils pensent et ce qu’ils souhaitent faire avec vous. Est-ce que la relation, cette sorte d’amitié qui dépassent bien des frontières, est unique ou partagée par eux ? Pourquoi se sentent-ils obligés de vous déranger dans les pires des moments, de vous observer lorsque vous faites l’amour, que vous vous lavez ou pire encore, que vous faites la grosse commission aux toilettes ?

Wendy Syfret est journaliste chez Vice et se pose beaucoup de questions vis-à-vis de Milshakes, son chat domestique. Elle a alors contacté un vétérinaire spécialiste des félins qui lui a expliqué les choses suivantes :

« Quand vous êtes assis sur les toilettes, ils savent que vous serez un public captif et plus enclin à être gentil avec lui. Si vous alliez aux toilettes pour arroser le chat avec du jus de citron ou d’autres stimuli aversifs, il ne serait pas amusé et donc se s’intéresserait pas à vous alors que vous êtes en train d’exécuter des performances intestinales. »

cat-looking-out-window-blinds

En réalité, nos animaux et notamment les chats seraient surtout narcissiques et manipulateurs. Lorsque nous sommes aux toilettes, ils savent que nous sommes disponibles pour les contempler. Lorsque nous faisons l’amour, que nous regardons la télévision ou toute autre activité qui n’entre pas dans leurs intérêts, ils vont tenter de trouver une méthode pour attirer notre attention. Même lorsqu’ils regardent par la fenêtre les gens qui passent, ce n’est pas anodin :

« Tout ce que font les chats a pour but leur plaisir personnel ou leur bénéfice » explique le vétérinaire. Vous pouvez penser que votre chat aime espionner vos voisins, mais en réalité il sait juste que, peu importe quand il le fait, vous allez vous intéresser à elle. »

Un chat n’est donc pas un pervers, mais un manipulateur narcissique. Choisissez ce que vous préférez.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction