Ce samedi 10 octobre, des membres des « Bearded Villains » (ou les méchants barbus), une communauté suédoise de Hipsters avec d’épaisses barbes ont fait peur aux habitants du village de Brahehus, au sud du pays. Alors qu’ils se trouvaient dans le château du village pour réaliser un shooting photos, ils ont été finalement brusquement interrompus par les forces de l’ordre locales « En plein milieu de la séance, deux policiers sont arrivés, en nous disant qu’ils avaient reçu un appel de quelqu’un qui était passé à proximité et avait vu 30 terroristes avec un drapeau de Daech » explique un membre du groupe, Andreas Fransson.

« En réalité, loin d’être des terroristes sur le point de commettre une attaque, il s’agit d’une réunion des membres de l’association « Bearded Villains » qui regroupe les passionnés de barbes à travers le monde. Et ce jour-là, manque de chance, ils fêtaient l’arrivée en Suède de leur drapeau noir, floqué de deux épées croisées et du nom « Bearded Villains », dont les couleurs ne sont pas sans rappeler celles du drapeau de Daech » précise d’ailleurs assez justement le HuffingtonPost.

« C’est un des fondements de notre communauté : ne pas juger les gens avant de savoir qui ils sont. C’est pareil avec les barbes – tous les jours, on entend quelqu’un nous traiter de terroriste » affirme d’ailleurs John Ekeblad également membre de ce groupe. C’est ce qu’on appelle faire une fausse frayeur pour pas grand chose. Mais bien heureusement, les Hipsters sont encore loin d’être des soldats de Daech.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction