Le photographe allemand Olli Waldhauer a réussi de la meilleure des manières à dénoncer une absurdité présente sur le réseau social Facebook simplement à l’aide d’une photographie. Sur celle-ci, on peut voir le photographe avec une pancarte sur laquelle est inscrit « N’achetez pas chez les métèques » qui désigne ici les migrants. Derrière lui se tient une femme qui pose topless, à savoir les seins nus. En postant cette image sur son mur Facebook, il a ajouté le message suivant : « L’une de ces personnes viole les règles de Facebook ». Et c’est deux heures plus tard qu’il a finalement reçu un message du réseau social, lui expliquant que sa photo allait être retirée à cause…de la nudité de la jeune femme.

3478500970-705x1080

En effet, Facebook précise dans sa charte que « tout contenu montrant la nudité ou à connotation sexuelle n’est pas autorisé » mais rien n’est précisé quant aux remarques racistes (ou en tout cas, rien n’est fait). Sur la photo, le message « N’achetez pas chez les migrants » fait directement référence à la propagande Nazie qui interdisait aux gens d’acheter chez les Juifs avec des messages similaires.

« Je veux que Facebook efface ce type de photographies à cause des propos racistes et non à cause de la nudité » explique Olli Waldhauer. Il est clair que Mark Zuckerberg et ses amis vont devoir faire quelque chose rapidement sous peine de débordements…

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction