L’Espagne est l’un des rares pays où près de 80% des 16-29 ans vivent encore chez leurs parents. Ainsi, comme dans le film éponyme, ces « Tanguy » se doivent de trouver des solutions pour espérer avoir une vie sexuelle saine. C’est ainsi qu’a été créé Mis Picaderos, un site qui a pour objectif de les aider à faire l’amour en dehors de la maison de papa et maman. C’est Josean, un graphiste de 40 ans qui a décidé de donner des solutions à tous ces couples qui ne souhaitaient pas vivre leurs moments intimes dans la chambre qu’ils connaissent depuis leur enfance.

« Les Picaderos en Espagne, ce sont les lieux publics mais discrets qui sont propices aux relations sexuelles » explique t’il. « L’idée m’est venue en 2009. A l’époque, Google Maps était très à la mode et j’ai eu l’idée de profiter de cet outil pour aider les jeunes à vivre leur sexualité à l’abri des regards indiscrets. »

rue_89_-_capture_decran_site_mis_picaderosIl y a de quoi faire, en effet

Aujourd’hui, le site de Josean repertorie plus de 10 000 emplacements sur l’ensemble du pays et notamment les bâtiments abandonnés, les cabines d’essayage des magasins, les jardins publics fermés la nuit, les ruelles très peu fréquentées, etc. On peut même y trouver des toilettes « spacieuses et propres » nous précise-t-on. Par la suite, les utilisateurs du site et de ces Picaderos sont amenés à noter l’endroit, sa discrétion et son confort pour y entamer une relation sexuelle avec son conjoint ou conjointe.

Paco a 30 ans et vit toujours chez ses parents, la faute à la crise économique qui ne lui permet pas de trouver un travail stable et un salaire digne de ce nom. Il est donc obligé de vivre chez ses parents, une situation qui l’ennuie. « Je n’ai pas de travail fixe, je passe de contrats de quinze jours aux contrats de trois mois mais pas bien plus. Ma copine a 26 ans et elle vit aussi chez ses parents. On a utilisé le site plusieurs fois et posté quelques endroits parce qu’après un an de relation, on est devenus experts en picaderos… » raconte t’il.

parisVous connaissiez cet endroit les parisiens ?

Et l’énorme avantage, c’est que le site s’internationalise puisqu’il est désormais possible de rechercher les villes françaises qui ont des « picaderos ». De quoi donner des idées à certains…

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction