Venez faire connaissance avec Vincent le chat ! Ce pauvre animal est né sans tibias arrières à cause d’une malformation congénitale qui devait lui coûter la mort puisque les vétérinaires souhaitaient tous l’euthanasier. En effet, sans pattes arrières, un chat ne peut pas se déplacer et sa vie n’aurait été que calvaire. Mais c’était sans compter sur l’intervention du Dr Mary Sarah Bergh, vétérinaire au Centre Médicale de L’université de l’Iowa. Elle a travaillé sans relâche pour trouver une solution et développer, via une imprimante 3D, une paire de jambes en titane personnalisées pour le chat. C’est grâce à ces prothèses uniques qu’il a ainsi pu marcher pour la première fois.

« Je pense que nous venons d’ouvrir une porte pour enfin être capables d’aider d’autres animaux qui ont des problèmes similaires » a déclaré Mme Bergh dans un communiqué. « Ce que nous avons appris avec le cas de Vincent va nous permettre de réutiliser plus aisément cette technique pour d’autres animaux dans le futur. »

Contrairement à des prothèses classiques, celles-ci sont chirurgicalement intégrées dans les os de la jambe supérieure du chat et s’adapteront lorsque le félin grandira. Vincent, le premier chat cyborg au monde.