Pour ceux qui ne le savent pas, le groupe de Hip-Hop New-Yorkais, le Wu-Tang Clana enregistré un album qu’il a décidé de vendre à un seul et unique exemplaire dans le monde. Pour pouvoir se l’offrir, il fallait se rendre sur une vente aux enchères très stricte et dont la parution s’est faite dans l’anonymat le plus complet. On savait depuis quelques jours que le coffret qui contenait donc cet unique album avait trouvé preneur pour une somme avoisinant les deux millions de dollars.

Alors que le groupe et la société d’enchères Paddle8 ne souhaitaient pas révéler l’identité de l’acheteur mystère, celui-ci vient de se démasquer lui-même. Et devinez quoi, on le connait bien au Journal du Buzz. C’est Martin Shkreli. Oui, cet homme horrible qui avait acheté un médicament qui combat le virus du SIDA et qu’il avait augmenté de 5500%

wutang-cd
wu_album_00

C’est donc bien lui qui s’est payé l’album unique du Wu-Tang Clan. Un album que des centaines de milliers de fans attendaient à travers le monde à tel point que plusieurs d’entre eux avaient décidé de s’unir pour créer un Kickstarter et avaient réussi à collecter plus de 15 000$. C’est donc Martin Shkreli qui a obtenu ce coffret unique contre deux millions de dollars. Une nouvelle qui ne réjouit pas vraiment le groupe de musique qui a déclaré être géné mais qui s’est racheté en versant une grande partie de la somme à des associations.

Quant au richissime homme d’affaire de 32 ans, PDG de Turing Pharmaceuticals, il a expliqué à The Verge qu’il n’avait même pas écoute l’album et qu’il n’était pas question qu’il partage les musiques aux autres. Vous avez bien compris, il a juste fait ça pour enrager les fans. La bêtise humaine, dans toute sa splendeur.

Martin-ShkreliLe visage du démon

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction