Les ennemis des ennemis des amis aux ennemis des amis de la nation sont nos ennemis. Vous n’avez rien compris ? Pourtant c’est un peu le résumé de la situation. El Chapo, le baron de la drogue, véritable parrain moderne version Amérique du sud en a marre de Daesh et de ses soldats minables. En réalité, il en a surtout marre que l’Etat Islamique se mette en travers de sa route pour étendre son empire et faire en sorte qu’il remplisse encore un peu plus son portefeuille.

Mexique-la-baron-de-la-drogue-El-Chapo-s-evade-une-nouvelle-fois

En effet, les cartels mexicains sont de plus en plus proche du Moyen-Orient et tentent depuis quelque temps de nouer des liens avec des princes de l’industrie du pétrole pour y écouler encore plus de stock de drogues. Malheureusement, Daesh est contre ces substances et a déclaré la guerre à ceux qui en auraient l’usage ou qui, bien évidemment, en vendraient. Et cela ne plait pas du tout à El Chapo, puisque ces mesures contrarient ses plans d’extension de son empire. Sur « Le Cartel Blog », on retrouve un email du baron mexicain dans lequel il déclare la guerre à Daesh. Extraits choisis :

Vous [Daech] n’êtes pas des soldats. Vous n’êtes rien sinon des mauviettes faibles. Votre dieu ne pourra pas vous protéger de la véritable terreur que mes hommes vous imposeront si vous continuez à intervenir dans mes opérations.
Ce n’est pas à vous de dicter le monde. Je plains le prochain fils de pute qui essaiera de se mêler des affaires du cartel de Sinaloa. Je lui arracherai le cœur et la langue.

El Chapo n’en est pas à son premier coup puisque après s’être évadé de prison, il a offert une récompense de 100 millions de dollars à celui qui lui ramènerait le corps, mort ou vif, d’un certain Donald Trump. Booba et La Fouine peuvent aller se rhabiller, voilà ce qu’on appelle des mecs de la rue qui se clashent.

p03-fazio-narco-c-20150410-810x540IZI

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction