Hier soir, c’est dans l’anonymat le plus total que Dark Vador, seigneur Sith de son état, a été jugé pour ses crimes les plus atroces devant une salle comble. Pour défendre celui qui autrefois se faisait appeler Anakin Skywalker, c’est l’avocat français Eric Dupont-Moretti, dont la réputation n’est plus à faire puisqu’il détient le record d’acquittements pour ses clients, qui a été choisi. Et à l’occasion de la sortie du nouveau long-métrage de la franchise Star Wars, la Fédération Francophone de Débat a mis en scène une immense joute oratoire au Grand Rex de Paris au cours de laquelle des étudiants en droit se devaient d’accuser ou défendre Dark Vador devant un public transformé pour le coup en véritable Sénat Galactique.

Le procès de Dark Vador avec Maître Dupond-Moretti à la défense 😍👏🏻 #GrandRex

Une photo publiée par – Volky – (@volkan.gvn) le

C’est accompagné d’une garde de Stormtroopers que le bras droit de l’empereur Palpatine est arrivé, lui et ses trois avocats dont Eric « Acquittador » Dupont-Moretti. Au cours de la séance, les juges et témoins ont fourni des preuves substantielles telles qu’une enquête filmée par un certain Lucas ou bien même une plaidoirie du juré Chewbacca, peu compréhensible. Mais ce qui a sauvé Dark Vador, c’est le portrait dressé par un des avocats à la barre. « C’est une personne qui a eu une enfance difficile. Anakin Skywalker a vécu l’enfer sur Tatooine, élevé par une mère alcoolique qui n’a aucun souvenir du père. Il en résulte alors un garçon éduqué sans autre repère moral que le mal et qui a dû être placé de force dans un foyer Jedi, abusé par deux hommes plus âgés. »

n-DARK-VADOR-PROCES-large570

Et alors que Dark Vador risquait gros puisque la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 15 ans minimum était requise, c’est finalement l’acquittement qui a été officialisé. Et ce, en grande partie grâce à Eric Dupont-Moretti, comparé à Yoda durant l’audience et qui a réussi à citer Cioran (« Il s’est désespérément accroché à sa mauvaise étoile ») ou encore à parler Italien pour sauver son client. Avant de faire entendre le jugement, il a d’ailleurs déclaré « La justice sans la force est impuissante; la force sans la justice est tyrannique. »

C’est ainsi que des applaudissements retentissants se sont fait entendre et que le seigneur Sith, Monsieur Vador, a été laissé libre.

Dark Vador a été acquitté dans une galaxie près de chez vous (lundi soir au Grand Rex).

Une vidéo publiée par LeHuffPost (@lehuffpost) le