Il est fort peu probable que vous soyez « 100% français d’origine pur » comme certains peuvent le penser (et l’espérer). En effet, 67 volontaires venus du monde entier se sont prêtés à une expérience très originale mais surtout très enrichissante, organisée par des scientifiques britanniques.

allemagne

Le test débutait par un simple questionnaire pour savoir d’où venait les personnes et comment elles se sentaient au sein de leurs pays. On apprend ainsi qu’un anglais déteste les Allemands ou qu’un habitant du Bangladesh est persuadé que toute sa famille vit la-bas depuis des générations. Mais, après un test ADN poussé, les chercheurs vont réussir à retrouver les traces des passages des ancêtres de chacune de ces personnes. Car notre ADN dit tout et prend en compte le fait que nous partageons 50% du capitale génétique de notre mère mais également 50% de celui de notre père qui ont eux-mêmes connu la même situation.

C’est donc un gigantesque arbre généalogique qui se dresse sous les yeux de ces personnes qui vont être estomaquées de découvrir leur riche patrimoine. Car avant d’être des enfants d’un seul pays, nous sommes surtout ceux de la Terre.