A moins que vous ne viviez dans une grotte, vous avez très certainement entendu parler du jeu mobile Pokemon Go ! Et cela, même si le jeu n’est pas encore disponible officiellement sur les stores iOS et Android.
Si vous souhaitez des informations supplémentaires, c’est part ici.

Forcément, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que les premiers événements glauques, dramatiques, dingues (choisissez) n’arrivent.

L’histoire concerne Michael Baker qui, après avoir été poignardé, a refusé les soins médicaux pour terminer sa quête Pokemon.

10964060_G-large_trans++NJjoeBT78QIaYdkJdEY4CnGTJFJS74MYhNY6w3GNbO8

Cela s’est déroulé à Forest Grove dans l’Oregon, endroit qui a déjà été le sujet d’une news.

Il est 1h du mat lorsqu’un individu s’approche de Michael qui lui demande : « Tu joues à Pokemon Go ? »
L’individu s’est alors approché de lui et l’a planté à l’épaule, avant de s’enfuir. Michael, accroc à sa quête se dirigea vers Plaid Pantry pour grignoter quelques chips et boire de la bière, sans jamais lâcher son jeu préféré. Ce qui lui a valu les félicitations de ses potes sur Facebook.

kwralhfvxtppfi9mugj8

Il a depuis été soigné et a même hérité de 8 points de suture, histoire de renforcer ce côté « bad boy ayant risqué sa vie pour le jeu » qu’il pense s’être donné.

Ce n’est pas la première fois que Pokemon Go est la source de problèmes. Il y a quelques jours, 3 ados ont utilisé le jeu et sa géolocalisation des joueurs pour commettre des vols à mains armées.

Bref, la série risque de se poursuivre un bon moment encore.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction