En France, il est possible d’habiter à Anus, Longcochon, La Trique ou Saint-Verge (ce sont des véritables villes et villages). Mais notre beau pays n’est pas le seul à avoir des noms de communes un peu étranges. Les Etats-Unis ont aussi leur lot de noms improbables qui nous font nous poser des questions existentielles comme « QUI a décidé d’appeler sa ville…Ding-Dong ? » Car oui, au Texas, on peut bien se rendre à Ding-Dong. Et ce n’est pas tout.

Des origines douteuses

Pour comprendre comment une commune obtient un nom en particulier, nous utilisons une technique nommée la Toponymie. La toponymie est la science qui permet d’étudier l’origine des noms de ville ainsi que la transformation de ces noms au fil des siècles. Cette science se base sur des écrits d’époque, les racine des noms, leur histoire ou encore leur situation géographique. Mais alors, comment est-ce possible qu’une ville dans l’Oregon se nomme Boring (ennuyeux), qu’une autre dans l’Oklahoma s’appelle Dead Women Crossing (Le passage de la femme morte) et qu’enfin, on puisse se rendre à Satans Kingdom (le royaume de Satan) dans le Massachusetts ?

Nous vous invitons donc à jeter un coup d’œil à ces 51 villes plus originales les unes que les autres toutes situées sur le continent américain.

oddest-town-cover

Comme explication, on peut avancer qu’elles sont très certainement ce qu’on appelle des « unincorporated communities » à savoir des groupements de terres dépourvus d’autorités municipales et qui dépendent de l’administration des comtés. En clair, si vous êtes peu nombreux et bizarres, il vous est tout à fait possible de vivre dans un endroit appelé « Big Bottom » (gros derrière).