Facebook, concurrent d’eBay et d’Amazon, vous l’aviez vu venir ? Pourtant, c’est bel et bien l’objectif du réseau social qui a annoncé hier, par l’intermédiaire de ses représentants, qu’une nouvelle plateforme baptisée « Marketplace » venait de voir le jour. Ainsi, Facebook compte bien concurrencer les sites de commerce en ligne et notamment Leboncoin dans sa partie « vente de biens d’occasions entre particuliers » .

Pas encore très au point

Selon les dirigeants du réseau social, 450 millions d’utilisateurs utilisent d’ores et déjà Facebook pour vendre ou acheter des objets comme des voitures, des jeux vidéo ou des meubles. Normal donc de penser à en faire une plateforme de commerce en ligne. Le service est donc déjà disponible dans plusieurs pays depuis 24 heures, à savoir les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Problème : tout ne se déroule pas comme prévu.

Bien qu’il soit nécessaire d’avoir 18 ans pour accéder à la partie Marketplace, certains l’utilisent pour présenter des offres originales, voire totalement illégales. Ainsi, depuis hier, certains utilisateurs présentent leurs « produits » comme des poubelles, de la drogue, des armes, de l’argent, des animaux ou même des êtres humains.

Bien que certaines aient pu être retirées rapidement, d’autres restent toujours disponibles et favorisent donc le commerce du chaos. Pas sûr qu’on voit le service arriver rapidement en France tant que ces problèmes existeront.