Certains professeurs ne manquent pas d’imagination lorsqu’ils s’agit d’intéresser leurs élèves. C’est le cas notamment lors de ce cours de sociologie dans une classe de 1ère ES du lycée Vallée du Cailly situé à Déville-lès-Rouen. Afin de captiver un peu plus les futurs prétendants au Baccalauréat, ce professeur a donc tout misé sur le groupe de rap du moment : les deux frères de PNL (qui ont récemment été moqués par Internet).

C’est en effet en reprenant les paroles d’un de leurs morceaux stars, le bien nommé « DA », que l’enseignant en sociologie a tenté d’attiser la curiosité (et pourquoi pas les bonnes réponses) de sa classe.

Avant j’étais moche dans la tess’, aujourd’hui j’plais à Eva Mendes

Voilà la phrase du moment. C’est le rappeur Ademo qui prononce cette phrase dans le morceau et qui a donc fait l’objet d’un sujet d’examen. « Expliquez en quoi ces paroles du groupe PNL nous permettent d’expliciter les conflits qui peuvent avoir lieu dans le processus de socialisation » demande alors le professeur. Ce n’est pas la première fois qu’une punchline de rappeur est utilisé comme objet central d’un examen puisque Booba ou MC Solaar ont déjà eu cet honneur auparavant.

La prochaine fois, les élèves devront peut-être se préparer à analyser ces paroles :

On enverra Mowgli chercher médaille
J’redoute plus la visite de la flicaille
Tout est possible, j’fais oseille tout devient réel
Elle aime les voyous, jeune sheitana cherche mec mortel

Et si c’est le cas, il leur faudra peut-être plus que deux heures afin d’en faire une analyse complète.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction