Stéphane Fantini est professeur de français dans un collège de la ville de Grenoble en Isère. Et pour ses élèves, il a voulu tenter une expérience pour le moins inédite : montrer à quel point chaque publication sur Facebook (notamment les photographies) peuvent rapidement devenir virales et se propager à une vitesse inouïe. Ce cliché, peut-être l’avez-vous vu passer durant les 15 derniers jours.

Une photographie qui a traversé les océans

La publication originale date du 18 octobre dernier et Stéphane Fantini a expliqué à sa classe de 4e qu’il souhaitait voir où cela allait les mener durant les vacances de la Toussaint qui se termine…aujourd’hui.

Et les faits parlent pour lui : durant cette période, le cliché a été vu par plus de 17 millions de personnes à travers la planète. Ainsi, la photographie a été partagée et commentée par des habitants de nombreux pays. Parmi eux, le Népal, la Russie, le Japon, la Belgique, l’Italie ou le Canada.

648x0

Pour 20 Minutes, le Professeur de français a décidé de revenir sur cet exercice extraordinaire qui n’a nécessité que quelques clics mais qui en apprend bien plus que plusieurs heures de leçons.

La photo a suscité plus d’un million de réactions, commentaires, dont 140.000 partages. Cela m’a permis de découvrir que cette publication a traversé les océans. En dehors des pays où l’utilisation d’Internet est compliquée – la Chine par exemple – toute la planète a eu accès à ma photo. L’Afrique, le Japon, la Russie, le Brésil et bien sûr toute l’Europe. Je veux faire comprendre [à mes élèves] qu’une simple photo peut « exploser » sur Internet et que cela peut avoir des conséquences, par exemple, si vous vous apprêtez à entrer dans le monde professionnel. Ensuite, quels conseils faut-il suivre si on est confronté à ce genre de situation.

Son expérience a en tout cas été reprise par de nombreux médias, une bonne chose pour Stéphane Fantini qui avoue : « Cela nourrira la réflexion sur le module -S’informer, informer, déformer – que je dois aborder avec les élèves » .

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction

Le jdg vous recommande