L’homme le plus détesté du web avait promis qu’en cas de victoire de Donald Trump, il diffuserait Once Upon a Time in Shaolin, l’album secret du Wu-Tang Clan, dont il possède l’unique exemplaire.

why-is-martin-shkreli-still-talking-1453849051-crop_desktop

Y’aurait-il finalement quelque chose de bon à tirer de l’élection de Donald Trump à la tête des États-Unis ? Si le milliardaire républicain a réussi, contre toute attente, à s’imposer face à Hillary Clinton dans la course à la Maison-Blanche, un autre riche entrepreneur a lui aussi surpris tout le monde en tenant parole. Il faut dire que Martin Shkreli, l’homme en question, est réputé pour être l’homme le plus détesté du Web.

Un album pour les gouverner tous

Ce dernier avait assuré que si Trump remportait l’élection, il mettrait en ligne l’album Once Upon a Time in Shaolin, du groupe de rap Wu-Tang Clan, produit à un seul exemplaire. Et chose promise, chose due puisque depuis quelques heures, le millionnaire de 33 ans diffuse des extraits du mythique album sur les réseaux sociaux.

wutang-cd

Le fondateur du groupe Turing Pharmaceuticals, connu notamment pour avoir augmenté de 5 500% le prix du Daraprim, un médicament prescrit dans le traitement du VIH, avait acquis l’unique copie de l’album en 2015 pour 2 millions de dollars. En découvrant la réputation de l’acheteur, les membres du Wu-Tang Clan avaient alors reversé une partie de la somme à des associations caritatives.

Mais pourquoi se cantonne-t-il seulement à des extraits ? Selon les dires de Martin Shkreli, son contrat avec le groupe de rap l’empêche de diffuser intégralement les morceaux de l’album. Sauf qu’en réalité, le contrat autorise la diffusion intégrale… seulement si elle est gratuite. Cochon qui s’en dédit…

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction