Comme c’est de coutume depuis quelques semaines désormais, revenons en ce lundi grisâtre, sur le fait marquant à la télévision ce week-end. Et une fois encore, c’est l’émission présentée par Thierry Ardisson « Salut les terriens » qui se met sur le devant de la scène. Ce samedi, sur C8, l’animateur phare de la télévision française accueillait le maire de Béziers, Robert Ménard, co-fondateur de l’association « Reporters sans frontières » mais surtout reconnu pour ses frasques extrême-droitiste (si l’on peut utiliser ce terme) dans les médias.

Un clash Twittoresque

Invité de l’émission de Thierry Ardisson, l’ancien journaliste devenu homme politique n’est resté assis que cinq minutes. La faute au papier humoristique de Thomas Villa qui a, apparemment, vexé le maire de la ville de Béziers. « Ca suffit, je m’en vais » déclare-t-il, visiblement passablement énervé par les propos tenus par le jeune chroniqueur en face de lui.

Thierry Ardisson, qui a rapidement partagé la séquence sur son compte Twitter, s’est fait rapidement reprendre par Robert Ménard qui a publié deux tweets visant le présentateur de « Salut les terriens » . Dans le premier, on peut y voir un message envoyé par ce dernier quelques heures avant le début de l’émission et dans le second un message vocal laissé à l’intention du maire de Béziers.

Quoi qu’il en soit, l’ambiance n’a jamais été aussi bonne sur les chaînes de la télévision française et niveau malaise, C8 part avec une longueur d’avance sur ses concurrents directs.