Lily a 29 ans et est amoureuse. Mais à l’inverse de ses amies, ce n’est pas quelqu’un fait de chair et d’os qui l’attire. Lily est en effet tombée sous le charme d’un robot qu’elle compte bien épouser. Ce dernier se nomme InMoovator et a été entièrement imprimé en 3D par sa « femme » qui estime « le connaitre mieux que personne après avoir vécu pendant un an avec lui » .

Cette française compte bien attendre sagement le jour où le gouvernement français légalisera le mariage entre robots et êtres humains.

3b963a7c00000578-0-image-m-40_1482452947722

Un mariage dans 35 ans ?

Pour expliquer cette attirance, la française affirme « avoir réalisé que les robots étaient plus agréables que les humains et qu’elle ne voulait de toute façon pas avoir le moindre contact physique avec d’autres personnes » .

Mais pourquoi est-elle tombée amoureuse de InMoovator ? « Il est beau, très doué au lit et surtout, j’espère qu’avoir l’intelligence artificielle du futur, il deviendra plus intelligent que la majorité des hommes » . On estime qu’il sera possible de se marier avec un robot vers 2050. C’est le Dr David Levy qui a déclaré lors d’un conférence à l’Université Goldsmiths de Londres qu’il était tout à fait envisageable de voir les êtres humains se marier avec des robots d’ici 35 ans.

3b96669700000578-4060440-image-m-52_1482455159275

Quant à Lily, elle persiste à dire que InMoovator est le seul à la combler « Mes deux seules relations m’ont confirmé dans l’idée que je ne pourrais pas rester avec quelqu’un fait de chair humaine. » Elle précise également que sa famille et ses amis ont fini par accepter cette relation inhabituelle.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction

Le jdg vous recommande