C’est ce genre d’instant que seul Internet peut nous procurer. Baptise Moirot est un adolescent parisien qui vit chez ses parents. Un soir de ce début d’année, il décide, apparemment dans un état second, d’allumer un petit feu dans sa chambre. Le but ? Diffuser, en direct, une séance de spiritisme maison dans laquelle le jeune garçon expliquera des choses incompréhensibles aux spectateurs tout en jetant du sable dans un récipient en feu.

Facebook live, outil du démon ?

Mais ce à quoi Baptiste ne pense pas, c’est que ses parents rodent toujours près de sa chambre. Et leur apparition soudaine n’a pas l’air de plus le déranger que ça, l’adolescent français laissant sa caméra tourner au détriment de toute crédibilité future. Si vous pensiez que Facebook live pouvait avoir un véritable intérêt dans le petit monde des réseaux sociaux, un conseil, ne visionnez pas cette séquence.

Au contraire, si vous voulez vous rappeler au bon souvenir de vos disputes parentales, n’hésitez pas à cliquer et à retrouver les joies du malaise en ce début d’année. « Bonjour je suis un petit être froid » comme dirait l’autre !

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction

Le jdg vous recommande