Vous vous trompez. Ne cherchez pas, on vous dit que vous vous trompez. C’est un mécanisme populaire qui marche pour tout le monde de la même façon. Ce n’est pas vraiment de votre faute, c’est simplement qu’on a tendance à reprendre une erreur et à la populariser, comme si elle était l’unique réponse.

Star Wars et les autres

Cela marche bien entendu pour les répliques au cinéma. Il suffit de se pencher sur le célèbre Dark Vador qui, en plein duel avec Luke Skywalker, lui explique tranquillement, « Luke je suis ton père » . Eh bien non. Ce n’est pas ça. La vraie réponse est « Non, je suis ton père » . Il ne dit jamais « Luke » et pourtant la culture populaire prétend le contraire. Mais pourquoi une erreur pareille ?

luke-je-suis1

Cela proviendrait de l’inconscient collectif, ce groupe de milliards de cerveaux différents, qui vous assurera coûte que coûte que, si, Dark Vador dit bien « Luke, je suis ton père » . Séquence à la clé, vous pourrez alors leur prouver le contraire. Mais ça aura été on ne peut plus compliqué. Nos confrères de Cracked ont ainsi compilé six moments cultes qui prouvent à quel point les spectateurs, mais également les producteurs et réalisateurs ont tendance à se tromper. Vous allez donc dès maintenant pouvoir reprendre les gens lorsqu’ils feront la même erreur que vous avant de lire cet article. Ne nous remerciez pas, c’est notre job.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction