Cela fait maintenant plus d’un mois que Donald Trump, le fantasque milliardaire américain, est devenu le 45e Président des États-Unis. Et si l’on s’en réfère au très sérieux (et conservateur) Washington Post, celui qui dirige la première puissance mondiale est très légèrement paresseux (comprenez ici, il fait pas du tout son boulot). En clair, lors de son premier mois de mandat, Donald Trump a passé un quart de son temps en Floride, au sein de son luxueux club de golf privé avec vue sur la mer, le Mar-a-Lago.

Twitter, Golf et repos

Pourtant, en août dernier, le futur Président avait annoncé très clairement « Je vais travailler pour vous. Je n’aurai pas le temps de jouer au golf » en faisant référence à Barack Obama qui exerçait parfois ce sport durant son temps libre.

L’administration de Trump, embarrassée par les résultats publiés par le Washington Post, qui est un journal pourtant du côté des Républicains depuis toujours, a tenté de minimiser ces chiffres. Selon ses représentants, « Donald Trump ne joue que quelques trous les samedis et dimanches » . Ce qui, en soi, est déjà pas si mal. Pourtant, une affirmation a récemment fuité confirmant que le Président américain a bien joué, par exemple, deux parties de 18 trous avec le golfeur professionnel Rory Mcllroy récemment.

– Rencontres avec ses conseillers aux Renseignements : 6 heures
– Conférences de presse : 4 heures
– Signatures de décrets : 6 heures
– Rencontres ou appels téléphoniques avec des dirigeants étrangers : 21 heures
– Rencontres avec divers groupes : 14 heures
– Temps passé à publier des messages sur Twitter : 18 heures
– Temps passé à bord de Air Force One et Marine One: 16 heures
– Travail (autres): 221 heures
– Temps non travaillé: 399 heures
– Golf: 25 heures

Bon, ça va, il a précisé qu’il ne toucherait qu’un dollar de rémunération par mois « car il n’a pas besoin de cet argent » .

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction