L’histoire remonte à septembre de l’année 2015 mais vient pourtant seulement de connaitre son dénouement. Un jeune homme de 17 ans, originaire du New Jersey et qui dit faire partie du groupe Etat Islamique aurait organisé, seul, l’assassinat du pape François lors d’une visite aux Etats-Unis. Pour arriver à ses fins, il a ainsi tenter de « débaucher un sniper » afin d’abattre le souverain pontife.

De son côté, il souhaitait créer des bombes artisanales et les déclencher lors de la messe dite par le pape à Philadelphie le 27 septembre 2015.

Grossière erreur

Mais, erreur grossière de l’adolescent, il a tenté de recruter ce sniper sur des sites surveillées par…le FBI. Il est ainsi rentré en contact avec un agent du Bureau Fédéral d’Investigation sous couverture et lui a soigneusement expliqué quels étaient ses plans d’action. Douze jours avant cet éventuel assassinat, le jeune homme qui a opté pour le nom de guerre de Ahmad Shakoo, a été arrêté. Il vient seulement de plaider coupable lors de son procès qui s’est tenu hier pour « tentative de soutien matériel à une organisation terroriste » .

L’adolescent risque jusqu’à 15 ans de prison pour avoir souhaité tuer le pape François et commettre un attentat sur le sol américain. À la rédaction, on se demande quand même comment il a pu tenter de recruter un sniper membre du FBI…

A-t-il tapé « tueur à gages, spécialité sniper » sur Google ?

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction