C’est l’histoire d’un homme politique qui utilise tous les moyens à sa disposition pour rassembler. Après s’être divisé en deux afin de tenir le même discours à Lyon et Paris grâce à un système d’hologramme, Jean-Luc Mélenchon, le candidat à la Présidentielle 2017 du Parti de Gauche a récidivé. Cette fois, c’est sous la forme d’un jeu vidéo 16-bits que le politique et certains de ses sympathisants, Les Insoumis, ont décidé de frapper.

Rends l’argent !

Fiscal Kombat, puisque c’est son nom, est un hommage appuyé à Mortal Kombat, bien évidemment, mais également à des titres comme Streets of Rage. C’est dans la soirée de vendredi que la communauté de Jean-Luc Mélenchon a pu découvrir ce nouvel outil complètement inédit jusqu’alors, mais pas totalement surprenant de la part d’un candidat qui compte plus de 270 000 abonnés sur sa page YouTube. L’objectif de ce jeu-vidéo est simple : vous incarnez le candidat à la Présidentielle et vous devez récupérer l’argent volé par les oligarques que sont Pierre Gattaz, Liliane Bettencourt, Jérôme Cahuzac, Nicolas Sarkozy ou…François Fillon.

Seules les touches haut, bas, gauche et droite de votre clavier vous suffiront et il faut bien avouer que le concept, bien qu’il ne plaira pas à tout le monde, est assez addictif. « Le héros du jeu, bah c’est moi » explique Jean-Luc Mélenchon lors d’une de ses dernières chroniques sur sa page YouTube. « On capture les oligarques, on les secoue et ça fait tomber des euros » . Le but est donc de récupérer ce qui a été volé afin « d’obtenir le budget nécessaire » du candidat s’il parvient au pouvoir.

Sur les réseaux sociaux, l’arrivée de ce jeu vidéo pas comme les autres a en tout cas eu le mérite de faire réagir. Petit résumé de ce qu’il s’est dit de mieux :