Certains aimeraient que le parc d’attraction Disneyland soit leur maison. Ce n’est malheureusement pas possible, à moins d’avoir des milliards et des milliards sur son compte bancaire. Mais Jeff Reitz, un américain de 46 ans, a trouvé une solution. Depuis le 1er janvier 2012, il s’offre une virée, chaque jour, dans le parc installé en Floride. Il utilise ainsi à bon escient son pass annuel depuis cinq années et 173 jours.

Après le travail, il est là

« Quand je lui ai demandé ce qui lui plait tant dans ce parc, il a répondu qu’il aime les spectacles et toutes les attractions mais il a surtout dit qu’il aime y écouter de la musique. J’imagine qu’il trouve ça relaxant » affirme John McClintock, un porte-parole de Disneyland qui connait bien ce fan absolu. « C’est la première fois que nous rencontrons un client aussi amoureux de notre parc » conclue-t-il. Jeff Reitz, ancien militaire de l’armée de l’air, passe toujours quelques heures auprès de Mickey et ses amis après avoir quitté son travail.

© AFP

« Sa petite amie vient fréquemment avec lui, mais pas toujours. Si elle le faisait ce serait vraiment l’amour fou, non ? » s’amuse John McClintock. Si certains enfants rêvent encore d’aller à Disneyland pour la première fois de leur vie, Jeff Reitz lui, connait certainement par cœur le parc américain.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction