On vous voit arriver là, avec vos gros sabots. « QUOI ?! On nous aurait menti depuis le début ? » . Calmez-vous, reprenez un brin de respiration et écoutez plutôt. Comme vous le savez déjà, l’auteure à succès J.K. Rowling ne s’est pas simplement arrêtée à la saga Harry Potter.

Il existe en effet un univers très étendu lorsqu’il s’agit d’évoquer le monde de sorcellerie et de magie qu’est celui où vit notre cher petit magicien à cicatrice. C’est d’ailleurs pour cela qu’une autre saga « préquel », Les Animaux Fantastiques, a vu le jour.

Henry Potter ?

J.K. Rowling détient bon nombre de secrets sur l’univers riche qu’elle a créé et les histoires qui y sont liées. En avril dernier par exemple, nous vous évoquions une théorie tout à fait crédible sur le regretté Rogue. Eh bien, vous pouvez être sûr que la romancière a toutes les réponses, mais qu’elle n’en dévoilera qu’une partie dans les prochaines années. Mais revenons à notre sujet du jour.

Sur le site Pottermore, J.K. Rowling vient donc d’avouer, dans le plus grand des calmes, qu’Harry Potter n’est pas le seul à se nommer de la sorte. Un autre Harry Potter a précédé le sorcier, environ 100 ans auparavant. Nommé Henry Potter, cet arrière grand-père de l’ennemi juré de Voldemort se faisait couramment appelé Harry. Il est ainsi expliqué :

Henry Potter (Harry, pour ses amis) était un descendant direct de Hardwin (premier Potter du nom) et Iolanthe et a servi au tribunal Magenmagot de 1913 à 1921. Harry Potter premier du nom a publiquement condamné le Ministre de la Magie de l’époque, Archer Evermonde, qui ne voulait pas aider les Moldus durant la Première Guerre mondiale. Son franc-parler a également été un facteur important contribuant à son exclusion de la famille des Vingt-huit sacrés.

Nous devant l’univers d’Harry Potter

Ce Harry Potter-là ressemblerait donc à celui que l’on peut désormais appeler « Junior » lorsqu’il s’agit de défendre les Moldus et se faire remarquer. Cette révélation a en tout cas fait beaucoup parler ce week-end, notamment sur les réseaux sociaux, où certains voient ici une annonce majeure de la part de l’auteure. J.K. Rowling prépare-t-elle quelque chose ? Va-t-on assister, dans les prochaines années, à la venue d’un nouvel Harry Potter dans l’univers étendu de la saga ? Les paris sont ouverts.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction