Le 27 juillet prochain, peut-être aviez-vous l’intention de vous rendre à Barcelone afin de participer au « Gaming Ladies », une convention dédiée aux jeux vidéo. Sa particularité ? Seules les femmes peuvent y entrer. Dans un milieu que l’on a souvent tendance à associer à l’homme et qui est bien souvent sujet à des débats sexistes, ce salon était l’opportunité de s’ouvrir également aux joueuses du monde entier.

Menaces et bêtise

Pour sa seconde édition, cet événement soutenu par King Digital Entertainment, l’éditeur de Candy Crush Saga, devait donc accueillir des milliers de femmes venues pour partager leur passion commune. De nombreux ateliers et stands devaient ainsi être présents, mélangeant l’art du jeu vidéo au cosplay et au manga. Malheureusement, les responsables du salon ont dû annuler pour cause de menaces. Sur Twitter, un communiqué explique notamment que les organisateurs auraient reçu « de nombreux messages d’insultes et de menaces » qui les ont donc forcés« à annuler, au moins temporairement la convention » .

Message important : l’événement est annulé. Nous vous tiendrons au courant lorsque nous aurons trouvé un nouveau lieu et une nouvelle date.

Le principal argument des personnes qui envoyaient ces messages était « le caractère discriminatoire de l’événement qui n’acceptait que des femmes » . Désormais, les responsables du Gaming Ladies se doivent de trouver une autre date ainsi qu’un nouveau lieu.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction