Les théories du complot sont de plus en plus présentes sur internet aujourd’hui. Mais la dernière en date va tout de même loin. Ce week-end, lors d’une émission de radio très populaire aux Etats-Unis, Robert David Steele, qui prétend être un ex-agent secret, a affirmé que des enfants étaient kidnappés pour devenir esclaves…sur Mars. Sans aucune hésitation.

Des révélations

Alex Jones présentant son émission

C’est lors de son émission hebdomadaire, le « Alex Jones Show », que le présentateur éponyme a fait venir notre ami aux sources obscures. À la tête d’un site classé d’extrême droite, nommé InfoWars, Alex Jones a donc décidé de faire venir Robert David Steele pour qu’il partage, au monde entier, ses dernières découvertes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les auditeurs ont dû être surpris. Au total, c’est 118 stations de radio dans les Etats-Unis qui ont eu droit à des « informations de première envergure » . « Je suis là pour faire des révélations » annonce rapidement l’ex-agent secret. Avant d’enchaîner de plus fort.

Nous croyons réellement qu’il y a une colonie sur Mars qui est peuplée par des enfants enlevés et envoyés dans l’espace lors d’un voyage qui a duré 20 ans. Une fois sur Mars, ces derniers n’ont eu d’autre alternative que de devenir des esclaves de la colonie.

Vous trouvez cela complètement loufoque ? Ce n’est pourtant pas tout. Alex Jones, qui bénéficie d’une véritable popularité aux Etats-Unis a appuyé ces propos en avançant « que la NASA agissait depuis longtemps dans le plus grand secret. 90% de leurs missions sont secrètes. » affirme-t-il même. Les heures passent et la rumeur gonfle, au point de susciter de nombreux débats, même à l’étranger. Ces informations, Robert David Steele assure les tenir « d’ingénieurs de la NASA de haut rang. Il y a tellement de trucs qui se passent là-bas » .

Face à ces informations et au mécontentement de certains individus, la NASA a donc été dans l’obligation…de démentir ces propos. « Il n’y a pas d’humains sur Mars, il y a juste des rovers actifs sur Mars », a ainsi rappelé Guy Webster, porte-parole de la Nasa pour le programme d’exploration de la planète rouge. « Une seule rumeur stupide sur Internet et ça devient une actualité » conclut-il.

Vous pouvez donc mieux dormir, dès cette nuit, aucun enfant n’a été enlevé il y a 20 ans afin de coloniser Mars. Sauf selon les sources de Robert David Steele et Alex Jones.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction