Allier écologie et art est tout à fait possible. Lancé en 2016, le projet de centrale photovoltaïque « Datong Panda » vient en effet d’être officiellement terminé. Située dans la ville de Datong, au nord-est de la Chine, cette ferme solaire créée par la société Panda Green Energy en partenariat avec le Programme de développement des Nations unies a été réalisée à partir de panneaux solaires gris et noirs. Et lorsqu’on la survole, cette centrale ressemble à un énorme panda. C’est la première au monde qui associe écologie et originalité artistique.

Originale et évolutive

Selon les informations rapportées par le site Inhabitat, la ferme devrait être opérationnelle dans les semaines à venir et aura une capacité de 50 mégawatts, ce qui permettra d’alimenter, environ, 50 000 maisons. Le tout avec une énergie propre. Au-delà de son aspect écologique fort important, la centrale aura également un but éducatif. En effet, le lieu sera dédié à l’accueil d’enfants et d’adolescents pour les sensibiliser au développement durable. L’objectif étant également d’augmenter la capacité de la ferme dans les années à venir pour qu’elle double sa puissance actuelle et qu’elle alimente ainsi deux fois plus d’habitations.

À noter que la société Panda Green Energy compte créer d’autres fermes pandas similaires en Chine mais aussi à l’étranger. Croisons les doigts pour que ça arrive en France !

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction