Dire que les bonbons sont bienfaisants seraient, quoi qu’il arrive, une erreur. Néanmoins, certains pourraient être plus dangereux que d’autres. C’est notamment le cas de la sucrerie nommée « Les Têtes Brûlées » que les enfants des années 90 doivent bien connaitre. Toujours en vente à l’heure actuelle, dans de nouvelles versions, le bonbon est au cœur d’un débat qui ne lui fait clairement pas une bonne publicité. La petite friandise qui promet, sur son paquet, de vous « arracher la tête » serait en effet on ne peut plus néfaste pour la santé.

Tout a débuté lorsque Prescilla Ambrosini Roseaulin, maman d’une petite fille de neuf ans, a publié un message d’alerte sur Facebook. Dans celui-ci, elle met en garde les parents contre ces « Têtes Brûlées » et plus particulièrement la version « Choc-Termik » :

Je tiens à avertir toutes mes amies et connaissances qui ont des enfants de faire très attention à ce bonbon « TETE BRULEES choc thermik » ma fille Suky 9 ans a dû aller aux urgences hier suite a des grosses douleurs. verdict brûlure de l’œsophage et de l estomac donc 10 jours de traitements et de régime alimentaire. Faites attention à vos enfants .

Détartrer les cafetières

En l’espace de deux mois, le témoignage de cette maman originaire de la région d’Antibes, dans le sud de la France, a été partagé plus de 171 000 fois et vu par près d’un million de personnes. D’autres mamans ont également donné leur avis sur la sucrerie et ses ravages : « problèmes dentaires malgré un bon brossage de dents » , « de nombreuses aphtes dans la bouche » , « gros mal de ventre » ,… Les déclarations sont nombreuses.

Marie Godet, bio-ingénieur en nutrition explique « Ils utilisent un mélange d’acide citrique et d’acide malique: très couramment utilisé pour … détartrer les cafetières, épingle Marie Godet. On vous laisse imaginer l’effet que cela aura dans la bouche des enfants. Cela mène à une modification du pH de la salive qui augmente le risque de formation de caries, de troubles gastro-intestinaux, de déminéralisation de l’email des dents,… » En ce qui concerne les graisses que l’on peut trouver dans une majorité de bonbons, Marie Godet explique que ce n’est pas mieux : « Les graisses végétales hydrogénées ont été transformées par un procédé industriel et les rend beaucoup plus dangereuses au niveau cardiovasculaires que toutes les autres graisses » .

L’acide contenu, en masse, dans ces Têtes Brulées – Choc Termik- pourrait, en cas d’abus, endommager l’œsophage ou l’estomac, « comme si on mange beaucoup de citron ou de piment » affirme Françoise Smets, pédiatre spécialisée en gastro-entérologie. Vous voilà donc prévenu.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction