Près d’un demi-kilomètre de traversée au dessus de la plus profonde vallée des Alpes suisses. C’est ce qui vous attend si vous comptez vous rendre sur le pont de Randa, inauguré le 29 juillet dernier. Construit en deux mois et demi, un record, le pont permet aux aventuriers fans de randonnée de traverser plus aisément le sentier de l’Europe, entre Grächen et Zermatt.

Un record facile

Au total, c’est 494 mètres de caillebotis qui culminent à 85 mètres de hauteur au dessus de la vallée, sur une largeur de 65 centimètres. Le pont de Randa surplombe ainsi le lieu-dit Grabengufer, l’un des plus beaux endroits au monde situé au pied de la plus haute montagne de Suisse, le Dom.

Pour réussir à construire ce pont extraordinaire, les concepteurs ont mis en place un nouveau système d’amortissement des vibrations. Cela limite ainsi les oscillations qui pouvaient apeurer les passants mais également endommager, à terme, la structure. Néanmoins, les premiers randonneurs à avoir traversé le pont l’avouent : les sensations fortes sont bien présentes. Le pont de Randa arrive à point nommé puisqu’une grande partie des randonneurs s’avouait vaincu devant la difficulté que présentait la traversée, à pieds, de l’endroit.

Notez qu’il faut tout de même marcher environ deux heures et demie depuis la ville de Randa pour arriver à cette impressionnante structure. Mais le jeu n’en vaut-il pas la chandelle ?