L’exorciste réalisé par William Friedkin et sorti en 1974

Basé sur un roman de William Peter Blatty sorti 2 ans plus tôt, le film s’inspire aussi d’une affaire de possession. On parle ici du petit Roland Doe (il s’agit d’un pseudonyme) qui a été exorcisé par le prêtre Raymond Bishop dans les années 40. Selon les dires de ce dernier, l’enfant aurait été possédé par un démon. Différents témoins des séances affirment ainsi que l’enfant avait des marques comme « EVIL » ou « HELL » sur lui (« Démon » et « Enfer ») et qu’il avait une force inouïe.

Le silence des agneaux réalisé par Jonathan Demme et sorti en 1991

Dans ce grand classique, mettant en scène Hannibal Lecter, le réalisateur s’est inspiré de deux tueurs : Ed Gein et Ted Bundy. Fusionnés, ils donnent donc le psychopathe Buffalo Bill que l’on peut voir durant tout le long-métrage. Quant à l’agent Starling et à Hannibal Lecter, ils ont été créés en se basant sur la relation entre Ted Bundy et Robert Keppel, un profileur criminel qui a passé beaucoup de temps avec Ted.

La colline a des yeux réalisé par Wes Craven et sorti en 1977

Film librement inspiré d’une histoire apparemment vraie qui se serait déroulée au cours du XVIIème siècle en Ecosse. Selon plusieurs écrits, un certain Alexander ‘Sawney’ Bean aurait, durant 25 ans, tendu des pièges à des passants malheureux afin de les assassiner. Son but ? Survivre et donner suffisamment de nourriture à sa famille.

Jeu d’enfant réalisé par Tom Holland et sorti en 1989

Même si cela peut paraitre fou, Chucky a bien été inspiré d’une histoire vraie. Les faits sont basés sur l’histoire d’une nourrice qui aurait été tellement irritée par la manière dont ses employeurs la traitaient qu’elle a simplement ensorcelé une poupée. Elle maîtrisait ainsi la magie vaudou et a offert, à l’un des enfants âgés de 4 ans, cette fameuse poupée. Nommée « Robert » cette dernière n’a jamais tué personne, mais le mythe autour de sa création a permis la naissance de Chucky.

Les griffes de la nuit réalisé par Wes Craven et sorti en 1985

Wes Craven l’a avoué : il s’est librement inspiré d’une histoire pour le moins extraordinaire pour créer Freddy. En effet, les membres d’un groupe de réfugiés laotiens ont été retrouvés morts durant leur sommeil. La raison des médecins légistes ? Ils auraient fait une crise cardiaque, tous ensemble, à cause de cauchemars récurrents qu’ils n’arrivaient pas à effacer. Voilà qui fait véritablement peur.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction